Arrêter Facebook, c'est comme arrêter de fumer





Plutôt que de quitter le réseau, certains préfèrent cesser de partager "les photos, les vidéos, et les informations personnelles".



Aujourd'hui, c'est le "Quit Facebook day". Le quoi?

Le "Quit Facebook day", c'est la journée de fermeture des comptes Facebook.
Dans le monde, plus de 25000 personnes seraient prêtes à cloturer leur compte, indique le site officiel du Quit Facebook Day qui proteste contre la politique de gestion des données personnelles qu'offre le réseau social.

Pourtant, dans les faits, peu d'internautes seraient vraiments prêts à dire non à Facebook. 25000 personnes sur plus de 400 millions d'inscrits, c'est peu.

"Je ne quitterai pas Facebook"

"Je ne quitterai pas facebook. Facebook n'est ni plus (ni moins) dangereux que de nombreux autres sites. Lorsque l'on met des photos privées et qu'on permet aux amis de ses amis d'y accéder et que l'on met dans ses amis des personnes avec lesquelles on vient juste de faire connaissance virtuellement sur le Net.... on ne peut avoir que des problèmes ! Si l'on veut que sa vie privée soit respectée, il faut commencer par ne pas l'étaler sur la Toile !" indique regine dans les commentaires de ce post.

"Que les anti-facebook fassent ce qu'ils veulent et arrêtent de se préoccuper de ceux qui y trouvent leur plaisir" indique de son côté magestic.

Finalement, certains comme LeAlex, beaucoup préfèrent se lancer dans une gestion plus fine de leurs paramètres de confidentialité: "Moi je ne quiterrai pas Facebook, par contre j'ai depuis plusieurs mois décidé de supprimer l'integralité de mon mur, photos (...), vidéos et informations sur moi (ce qui m'a pris du temps d'ailleurs). Mis a part mon nom et une photo de profil, les gens n'ont accès a rien, et mon profil restera de la sorte temps que Facebook ne changera pas."

"Arrêter Facebook, c'est comme arrêter de fumer"

Sur le site du "Quit Facebook day", les auteurs expliquent: "Arrêter Facebook n'est pas simple. Facebook est, franchement, addictif. Quitter quelque chose comme Facebook, c'est comme arrêter de fumer. C'est difficile de changer ses habitudes. Le faire avec d'autres personnes, c'est plus simple, mais ce n'est pas en créant un groupe sur Facebook qu'on quitte Facebook", argumentent les créateurs du site.

"Par rapport à ses choix et ses intentions, Facebook n'est pas satisfaisant" indiquent les deux internautes canadiens à l'origine du "Quit Facebook day". "Facebook vous donne le choix de gérer vos données, mais le choix est biaisé". "Facebook rend très difficile la manière de comprendre comment gérer ses paramètres personnels. Nous pensons également que Facebook ne respecte pas vos données, particulièrement au regard du futur."

Source : Lepost.fr
Partager sur Google Plus

A Propos Maher Ben

Vous aide à mieux gérer votre compte Facebook. Découvrez les astuces qui vous aideront à devenir plus influent sur le réseau!
Rédacteur sur Astuces Facebook qui fait partie du site www.leblogger.fr Plus d'info

La video du jour

    Commentaires
    Commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous Aimerez aussi :