La Bourse n'aime toujours pas Facebook





Le réseau social poursuit sa descente aux enfers et a perdu 37 % de sa valeur depuis son introduction en grande pompe au mois de mai.


Le site internet communautaire Facebook poursuivait son plongeon boursier jeudi soir, deux mois après une introduction en Bourse pourtant annoncée en grande pompe, après avoir publié des résultats trimestriels sans relief. L'action perdait 11,34 % à 23,80 dollars dans les échanges électroniques après la clôture de la Bourse, vers 22 h 30 GMT, soit une perte de 37 % de sa valeur par rapport à son prix d'introduction en Bourse le 18 mai. Le groupe a, certes, publié une perte nette de 157 millions de dollars, comparée avec un bénéfice net de 159 millions de dollars un an plus tôt, mais ce n'est pas ce qui a inquiété les investisseurs.

En effet, rapporté au nombre d'actions et sans prendre en compte la comptabilisation de rémunérations en stock options, la société de Palo Alto affiche un bénéfice de 12 cents, exactement ce qu'attendaient les analystes. Le chiffre d'affaires affiche, quant à lui, une hausse de 32 % sur un an pour se situer juste au-dessus des attentes, à 1,18 milliard de dollars contre 1,15 milliard attendu. Mark Mahaney, analyste chez Citi, a noté qu'il s'agissait d'une décélération par rapport au 1er trimestre, où le chiffre d'affaires avait grimpé de 45 %, mais il a estimé que le mauvais contexte économique et le raffermissement du dollar avaient pu jouer un rôle.

"Des questions essentielles se posent encore"
"Nous ne considérons pas que ces résultats soient dramatiquement bons ou mauvais", ajoutait M. Mahaney. Mais "des questions essentielles se posent encore : l'avenir de la monétisation de Facebook sur l'Internet mobile et l'avenir de l'implication des internautes dans leurs activités sur Facebook".

Le P-DG fondateur, Mark Zuckerberg, et sa directrice d'exploitation, Sheryl Sandberg, se sont efforcés de répondre à ces questions lors de la traditionnelle téléconférence avec des analystes. Ils ont noté que Facebook n'en était qu'au début de la mise en oeuvre des "statuts sponsorisés" qui, selon eux, rapportent tout de même déjà un million de dollar.
Partager sur Google Plus

A Propos Maher Ben

Vous aide à mieux gérer votre compte Facebook. Découvrez les astuces qui vous aideront à devenir plus influent sur le réseau!
Rédacteur sur Astuces Facebook qui fait partie du site www.leblogger.fr Plus d'info

La video du jour

    Commentaires
    Commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous Aimerez aussi :